L'histoire des bandes de fitness

Pour pouvoir raconter l'histoire de nos bandes de fitness depuis le début, nous devons remonter loin dans le temps. En effet, les composants de la bande sont connus de l'humanité depuis des millénaires: Le coton et le caoutchouc ou le latex.

S'il n'est pas prouvé avec certitude depuis combien de temps les hommes utilisent le latex de l'hévéa, on peut estimer qu'il y a au moins 3600 ans, puisque les plus anciens objets en caoutchouc découverts en Amérique du Sud datent d'environ 1600 avant Jésus-Christ. Lorsque les Européens ont finalement découvert le continent américain, il ne leur a pas fallu longtemps pour trouver le caoutchouc. Au début, peu de gens étaient conscients de son existence en Europe. Des années se sont encore écoulées avant que l'on en trouve une réelle utilité. Lorsqu'un solvant pour le caoutchouc solide a été trouvé dans la deuxième moitié du 18e siècle, les premières gommes à effacer ont rapidement vu le jour, et environ 50 ans plus tard, les premiers imperméables, bottes de pluie et pneus en caoutchouc. En raison de la pénurie de matières premières pendant les guerres mondiales, l'Allemagne s'est lancée dans le développement d'un caoutchouc artificiel. L'invention du caoutchouc synthétique par Fritz Hoffmann et les développements ultérieurs ont ouvert la voie à l'omniprésence de ce matériau à notre époque.

Dans les années 1940, la chambre à air de vélo est devenue un instrument d'entraînement. L'anneau en caoutchouc fermé présentait une forte résistance et était utilisé pour des exercices d'étirement, de coordination et de force. Erich Deuser a également été nommé physiothérapeute de l'équipe nationale de football allemande par Sepp Herberger en 1951. En 1967, il a développé différentes bandes de résistance en caoutchouc pour pouvoir s'entraîner de manière encore plus ciblée. Celles-ci étaient encore relativement rigides et épaisses, mais représentaient un énorme progrès.

C'est justement grâce à ces connaissances et en suivant librement la philosophie d'entraînement de Deuser que NEOLYMP a commencé à fabriquer des bandes en latex. Très vite, nous avons pris conscience de leurs principaux défauts: les bandes glissent facilement sur la peau mouillée de sueur, elles coupent volontiers la peau et leur sensibilité aux objets pointus et tranchants nous a fait réfléchir.

L'étape logique pour nous a été de développer une bande de fitness qui combine les avantages du caoutchouc et du coton: antidérapance, sensation agréable sur la peau, lavabilité et durabilité à long terme. Nous avons également continué à développer ces bandes en collaboration avec nos clients et nous en sommes aujourd'hui à la troisième version, la meilleure à ce jour.

Essaie toi aussi ce dont nous sommes particulièrement fiers: Nos mini bandes NEOLYMP ou bandes NEOLYMP Pull Up durables, polyvalentes et belles. Bien sûr, et comme toujours, avec un accès complet à notre collection d'e-books contenant des exercices, des plans d'entraînement et des conseils de motivation.

Photo: Abhilash Jacob

 

GET IT NOW!