S'échauffer, mais dans quel but?

Un entraîneur dit: "Échauffez-vous les enfants! Faites le tour du terrain". L'un des enfants répond: "Je n'ai pas besoin de m'échauffer, je suis déjà chaud. Car aujourd'hui, il y a du soleil".

Une belle pensée d'enfant, mais même si les températures augmentent, chaque corps doit s'échauffer avant l'entraînement. Mais dans quel but? C'est précisément la question que l'on se pose trop souvent, c'est pourquoi nous avons quelques réponses à te proposer.

UNE: Le cerveau

Ton cerveau se prépare à l'effort à venir. Tu n'es donc pas seulement présent physiquement, mais aussi mentalement. Si tu te concentres sur ton entraînement, tu travailles automatiquement plus intensément. On parle ici encore une fois de la Mind-Muscle-Connection.

DEUX: Musculature, articulations et ligaments

Pendant l'échauffement, le corps produit davantage de liquide articulaire. Le cartilage articulaire augmente ainsi de volume et résiste mieux aux sollicitations. Les tendons et les ligaments deviennent plus élastiques en raison de la température corporelle plus élevée.
Tes muscles, tendons et ligaments sont préparés de manière optimale, ce qui réduit le risque de blessures sportives. C'est ce que démontre une étude menée par des médecins sportifs américains.

TROIS: Système cardiovasculaire

Le système cardiovasculaire est activé afin que le sang circule plus rapidement pendant l'entraînement et que tes muscles soient parfaitement approvisionnés en nutriments et en oxygène. Les déchets du métabolisme sont mieux éliminés, ce qui évite l'acidification des muscles.

QUATRE: Approvisionnement en sang

Dès l'échauffement, ton corps se prépare à l'effort à venir. La rate, le foie et l'appareil digestif fournissent du sang aux organes de travail. Même la peau, le plus grand organe du corps humain, est moins irriguée pendant l'entraînement, afin que les muscles sollicités puissent être équipés au maximum.

CINQ: Tension artérielle

La valeur systolique de la pression artérielle augmente pendant l'effort, la valeur diastolique reste à peu près la même. Ainsi, le sang circule plus rapidement dans les vaisseaux, ce qui favorise l'alimentation des muscles qui s'entraînent.

SIX: Respiration

Les besoins croissants en oxygène d'un athlète sont satisfaits par une respiration plus rapide et plus profonde. Le dioxyde de carbone produit en plus grande quantité peut être évacué plus efficacement.

SEPT: Système nerveux

SEPT: Système nerveux L'interaction entre les nerfs et les muscles est optimisée, les besoins énergétiques sont réduits, le temps de réaction est raccourci et la fatigue est retardée.

Ein Mann dehnt sich vor dem Joggen

Si tu as échauffé et préparé les muscles avant l'entraînement, ils sont mieux irrigués et plus flexibles, les frottements sont réduits, mais les parties musculaires travaillent aussi plus efficacement.

Chacun d'entre nous a besoin de temps différent pour se préparer à l'entraînement. Même la température extérieure joue un rôle à cet égard. S'il fait froid, il faut plus de temps pour que les muscles se réchauffent suffisamment. S'il fait chaud, la durée est plus courte. Mais il ne faut jamais zapper l'échauffement. Les sportifs professionnels connaissent eux aussi parfaitement ces avantages et prennent suffisamment de temps pour l'échauffement et le retour au calme.

JETZT ZUGREIFEN!